top of page

Crédit réméré : Peut il éviter la mise en enchère d'un bien immobilier ?



Le crédit réméré, également appelé "vente à réméré", est une opération financière qui permet à un propriétaire en difficulté financière de vendre temporairement son bien immobilier tout en conservant la possibilité de le racheter ultérieurement. C'est une solution qui offre un répit financier tout en permettant de conserver la propriété du bien à terme. Voici comment fonctionne le crédit réméré :


1. Vente du bien immobilier

- Accord de vente : Le propriétaire (vendeur) vend son bien immobilier à un investisseur ou un tiers (acheteur) en signant un acte de vente devant notaire.

- Prix de vente : Le bien est vendu à un prix généralement inférieur à sa valeur réelle, offrant une décote qui compense l’acheteur pour le risque pris et la période pendant laquelle il immobilise ses fonds.


2. Délai de rachat

- Convention de réméré : En parallèle de l’acte de vente, une convention de réméré est signée, stipulant que le vendeur a le droit de racheter son bien dans un délai déterminé, généralement entre 6 mois et 5 ans. Ce délai est fixé par contrat et mentionné dans l’acte de vente.

- Droit de rachat : Le vendeur dispose d’un droit de rachat exclusif pendant toute la durée de la convention.


3. Occupation du bien

- Contrat d'occupation : Le vendeur peut continuer à occuper le bien en tant que locataire. Un contrat de location est souvent établi, fixant un loyer à verser à l'acheteur pendant la période de réméré.

- Paiement du loyer : Le vendeur devient locataire et paie un loyer à l’acheteur. Ce loyer peut être fixé à un montant inférieur au marché pour alléger la charge financière du vendeur.


4. Rachat du bien

- Exercice du droit de rachat : Pour racheter le bien, le vendeur doit rembourser le prix de vente initial majoré des frais et des intérêts convenus dans la convention de réméré. Cela inclut souvent les loyers impayés ou d'autres frais éventuels.

- Financement du rachat : Le vendeur doit trouver les fonds nécessaires pour racheter le bien, soit par ses propres moyens, soit en obtenant un prêt immobilier.


5. Non-exercice du droit de rachat

- Perte du bien : Si le vendeur ne parvient pas à racheter le bien dans le délai imparti, l’acheteur en devient définitivement propriétaire. Le vendeur perd alors tous ses droits sur le bien.


Avantages et Inconvénients du Crédit Réméré


Avantages :

- Solution temporaire : Le crédit réméré offre une solution temporaire aux problèmes financiers, permettant au propriétaire de récupérer sa situation tout en gardant la possibilité de racheter son bien.

- Alternative aux saisies : Il évite les procédures de saisie immobilière et permet de conserver la propriété à terme.

- Continuité d'occupation : Le vendeur peut continuer à vivre dans son bien en tant que locataire.


Inconvénients :

- Coût élevé : Le coût total, incluant la décote sur le prix de vente, les loyers et les intérêts, peut être élevé.

- Risque de perte : Si le vendeur ne parvient pas à racheter le bien dans le délai imparti, il perd définitivement la propriété du bien.

- Complexité juridique : La mise en place de cette opération nécessite une rigueur juridique et l’intervention d’un notaire, ce qui peut engendrer des frais supplémentaires.


Exemples d'utilisation :

- Régularisation des dettes : Permet à un propriétaire endetté de régulariser ses dettes urgentes tout en prévoyant de racheter son bien.

- Financement de projets : Offre une solution pour financer des projets personnels ou professionnels sans perdre définitivement son bien immobilier.


Le crédit réméré est donc une solution de financement à court terme qui nécessite une bonne compréhension des risques et des coûts associés. Il est recommandé de consulter un professionnel (notaire, conseiller financier) avant de s'engager dans cette opération.


le cabinet Lys Expert peut vous accompagner dans ce type de financement, pour plus d'informations contactez-nous.


4 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page